Business story

Deux structures, un guichet unique

Les cabinets Oratio Avocats et Strego travaillent main dans la main depuis presque cinquante ans. Avocats et experts-comptables offrent un guichet unique à leurs clients

Les cabinets Oratio Avocats et Strego travaillent main dans la main depuis presque cinquante ans. Avocats et experts-comptables offrent un guichet unique à leurs clients qui peuvent, dès que le besoin s’en fait sentir, les consulter simultanément. Une offre exceptionnelle et avant-gardiste.

Les cabinets Oratio Avocats et Strego offrent à leurs clients respectifs un service unique de coconsultation en un guichet unique. Travail- ler de concert, entre professionnels du chiffre et du droit, existe chez Oratio Avocats et Stre- go depuis presque cinquante ans. Le respect mutuel et la confiance, inscrits dans l’ADN des deux cabinets, et cette culture, partagée depuis toujours par les asso- ciés, constituent le ciment de leur partenariat. Pour ces professionnels, collaborer de façon pragmatique est devenu, au fil du temps, un réflexe. À chaque fois que la situation le nécessite, une coconsultation et une réflexion commune sont proposées à leurs clients.

Et ces occasions sont nombreuses ! Dès la créa- tion d’entreprise, des questions juridiques se posent : faut-il créer ou non une société ? quel impact une entreprise a-t-elle sur la fiscalité personnelle du dirigeant ? son patrimoine per- sonnel doit-il être protégé ? et le cas échéant, comment ? Toutes ces questions trouvent leurs réponses auprès d’un avocat. Pour répondre à leurs clients, les cabinets d’experts-comptables ont deux choix : disposer d’un service intégré ou envoyer leurs clients chez un avocat indépendant.

L’indépendance de l’avocat a valeur d’engagement aux yeux du client

« Strego et notre cabinet ne pensent pas que le service juridique intégré au cabinet d’exper- tise-comptable soit une bonne chose pour les clients » expose Gilles Camphort, président d’Oratio Avocats. Et pour preuve, il développe : « La pérennité des collaborations entre nos deux cabinets, ainsi que le volume de nos affaires, nous prouvent que nos clients apprécient le système que nous proposons. » Selon Gilles Camphort, cela s’explique par le côté sécurisant de ce ser- vice global. À deux titres.

Le premier est que le cabinet d’avocats est indépendant et qu’à travers son conseil, il y a une forme d’engagement. Chacun des deux conseils garde son libre arbitre face aux clients. Gilles Camphort témoigne : « Il m’est arrivé de ne pas suivre un expert-comptable dans une opération conseillée au client parce que je la jugeais trop risquée. Si ce client s’adresse à un cabinet avec un service integré, je ne suis pas sûr qu’il ait ce conseil complètement indépendant. Dans notre vision de l’interprofessionnalité, chacun engage sa responsabilité et celle de son cabinet. C’est une garantie de qualité. » Chacun des cabinets a ses clients, dans le respect de la déontologie propre à sa profession.

Le second avantage est la multidisciplinarité du cabinet. Oratio Avocats couvre un très large éventail de problématiques juridiques. Ainsi, qu’il s’agisse de rédiger un contrat spécifique, commercial ou social, d’accompagner une opé- ration en droit des sociétés ou à l’international, d’étudier une situation fiscale particulièrement complexe, tous les besoins sont couverts par les spécialistes d’Oratio Avocats qui sont en mesure de proposer le conseil d’un avocat fiscaliste, d’un spécialiste du contrat, du droit social, du contentieux commercial, du contentieux social, etc.

De l’efficience pour les clients 

Chez Strego et Oratio Avocats, l’information circule, de façon fluide et rapide. Efficient, ce fonctionnement profite au client. « L’absence d’échanges est une source d’erreurs », estime encore Gilles Camphort. Le fonctionnement du guichet unique ou de la coconsultation évite au client d’avoir plusieurs interlocuteurs et une déperdition des informations. « Je pense que sans échanges, l’expert-comptable ou l’avo- cat, aussi bons soient-ils, peuvent passer à côté de conséquences néfastes pouvant survenir à terme parce que, seuls, ils ne voient les pro- blématiques que par le prisme de leur champ de compétences » détaille encore l’avocat. Or, le système en place chez Oratio et Strego per- met aux conseils de prendre de la hauteur et d’avoir une vision panoramique des choses. Ils abordent, ensemble, les dispositions financières, patrimoniales ou successorales par exemple. « C’est essentiel pour nous, de prendre le temps de nous parler, avec ou sans le client, de réfléchir ensemble à la meilleure stratégie à lui conseiller.

Nous considérons que nous avons besoin des uns et des autres pour assurer un service de qualité au client », démontre Gilles Camphort. Ainsi, lorsqu’au cours d’un rendez-vous de deux heures, toutes les problématiques sont abordées parce que tous les spécialistes sont réunis, la solution proposée est optimale. Ces vigilances additionnées profitent au client, grand gagnant de cette vision partagée. Il y trouve un gain de temps précieux et un service de grande qualité.

partager sur

Articles Similaires
Oratio Avocats
Business story

« Plus d’espoir et plus de dynamique »

Rencontre avec Yves Gillet, président du groupe Keran, décryptages des réformes MACRON par un serial entrepreneur.


Interview de Yves Gillet

Business story

Oratio Avocats / STREGO : les précurseurs de l’interprofessionnalité

Cet article vous éclaire sur l’inteprofessionalité et ses enjeux dans le monde juridique.


Interview de Gilles Camphort

Business story

Chef d’entreprise cherche partenaires fiables

Un accompagnement au quotidien de son avocat, c’est ce que recherchent les dirigeants d’entreprise. Patrick Montfort raconte son expérience avec Oratio Avocats.


Interview de Patrick Montfort

Business story

Oratio Avocats / STREGO : les précurseurs de l’interprofessionnalité

Alors que l’interprofessionnalité occupe des débats sans fin au sein des professions juridiques et comptables depuis la loi Macron

S'abonner
à la newsletter